Compétences

  • Les cinq compétences :

Une démarche de résolution d’une problématique mobilise plusieurs compétences.

 

S’APPROPRIER

 Cette compétence se caractérise par une capacité de l’élève à rechercher, extraire et organiser l’information utile.

Il s’agit pour l’élève de s’approprier la problématique du travail à effectuer et l’environnement matériel (à l’aide de la documentation appropriée).

ANALYSER-RAISONNER

 Cette compétence se caractérise par les capacités de l’élève à émettre une conjecture, une hypothèse et/ou à proposer une méthode de résolution, un protocole expérimental

PROBLÉMATIQUE Mise en situation contextualisée formulée si possible sous forme de question >

REALISER

 Cette compétence se caractérise par les capacités de l’élève à choisir une méthode de résolution, un protocole expérimental et le mener et/ou exécuter une méthode de résolution, expérimenter, simuler.

> FORMULER UNE REPONSE A LA PROBLÉMATIQUE INITIALE.

VALIDER

 Cette compétence se caractérise par les capacités de l’élève à contrôler la vraisemblance d’une conjecture, d’une hypothèse et/ou critiquer un résultat, argumenter.

Il s’agit pour l’élève d’identifier les sources d’erreurs, d’estimer de manière critique la pertinence et la cohérence des résultats obtenus.

COMMUNIQUER

 Cette compétence se caractérise par les capacités de l’élève à rendre compte d’une démarche, d’un résultat, à l’oral ou à l’écrit.

Il s’agit pour l’élève d’expliquer et/ou représenter et/ou commenter et/ou formuler une conclusion sous forme écrite ou orale.

 

  • Les cinq compétences de la grille d’évaluation et les actions de l’élève :

 

COMPÉTENCES

Capacités Observables durant l’action de l’élève

S’APPROPRIER

Rechercher l’information Comprendre l’énoncé du problème.Se mobiliser en cohérence avec les consignes données.Adopter une attitude critique vis-à-vis de l’information disponible.
Extraire l’information Reconnaître et relever les données utiles pour répondre au problème.Repérer une figure, un modèle, une fonction.Montrer qu’il connaît le vocabulaire, les unités.Exploiter un graphique.Traduire des symboles, des consignes, des observations.Comparer une situation à des modèles connus.
Organiser l’information Remplacer une donnée littérale par une valeur numérique.Annoter une figure à l’aide de signes et/ou de symboles.Organiser les données dans un tableau.Faire un schéma de la situation.Mettre en équation le problème.Remplacer une donnée littérale par une valeur numérique.

ANALYSER

RAISONNER

(TIC)

Émettre une conjecture, une hypothèse Formuler une hypothèse ou une conjecture.Proposer une modélisation concernant la réponse au problème.
Proposer une méthode de résolution, un protocole expérimental. Proposer une méthode, en définir les étapes principales et la justifier pour valider l’hypothèse, la conjecture ou répondre au problème.Proposer ou sélectionner un protocole expérimental (matériel, schéma, protocole) permettant de vérifier la conjecture, l’hypothèse et de répondre au problème.Identifier les paramètres pertinents.Définir les conditions d’utilisation des instruments de mesure.Prendre une décision à partir de résultats obtenus.Analyser avant de réaliser une expérience.

RÉALISER

(TIC)

Choisir une méthode de résolution, un protocole expérimental. Choisir et mener à bien une méthode mathématique ou un protocole expérimental adapté au problème.
Exécuter une méthode de résolution, expérimenter, simuler. Organiser son poste de travail.Mettre en œuvre un protocole expérimental.Utiliser le matériel choisi ou mis à disposition.Manipuler avec assurance dans le respect des règles élémentaires de sécurité.Observer et décrire les phénomènes.Mesurer, Construire un graphique, Construire un tableau, Calculer, Construction géométrique.Compléter un tableau, un graphique.Utiliser et interpréter les résultats obtenus à l’aide des TIC.Faire varier les paramètres d’une expérience.Ajuster les paramètres d’une expérience.

VALIDER

(TIC)

Contrôler la vraisemblance d’une conjecture, d’une hypothèse. Utiliser les résultats de l’expérimentation ou de la simulation, pour conclure si la conjecture ou l’hypothèse reste vraisemblable.Prendre une décision à partir de résultats obtenus.Vérifier l’exactitude d’un résultat.
Critiquer un résultat, argumenter. Critiquer la cohérence du résultat obtenu (signe, ordre de grandeur, unité, arrondis, valeur prévisible ou attendue…).Exploiter et interpréter des informations, des mesures.
COMMUNIQUER Rendre compte d’une démarche, d’un résultat, à l’oral ou à l’écrit Présenter, expliquer.Décrire la démarche.Faire preuve d’exigence et de rigueur dans la construction du raisonnement.Répondre à la problématique.Formuler une conclusion.Présenter les résultats avec soin et lisibilité.Rédiger/communiquer dans un langage correct la formulation d’un résultat, différentes étapes d’une construction géométrique ou d’un calcul.Utiliser un vocabulaire adapté, précis.
  • Site du Lycée :

- Cahier de texte et notes en ligne  PRONOTE

 

  • Organisation des modalités d’évaluations en Mathématiques et Sciences Physiques :

 

FORMATION

ÉPREUVE

CLASSES

DATES PRÉVISIONNELLES

DURÉE

ÉLÈVES EN FORMATION CAP CCF n°1 de Maths     CCF n°1 de Sciences Seconde CAP Mai – Juin 30 min.  30 min.
CCF n°2 de Maths     CCF n°2 de Sciences Terminale CAP Mai – Juin 30 min.   30 min.
ÉLÈVES EN FORMATION BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL 3 ANS Diplôme intermédiaire                     CAP ou BEP CCF n°1 de Maths     CCF n°1 de Sciences Seconde BAC Mai – Juin 30 min.  30 min.
CCF n°2 de Maths     CCF n°2 de Sciences Première BAC Décembre – janvier 30 min.  30 min.
Baccalauréat Professionnel CCF n°1 de Maths     CCF n°1 de Sciences Terminale BAC Décembre – janvier 45 min.  45 min.
CCF n°2 de Maths     CCF n°2 de Sciences Terminale BAC Mai – Juin 45 min.  45 min.
C.C.F. : Contrôle en Cours de Formation.
* Ne concernent que les élèves ayant un enseignement de sciences physiques
Les notes attribuées au candidat ne seront pas communiquées. Pour une situation d’évaluation, la note n’est pas définitive, la note
définitive de l’épreuve ou de la sous-épreuve étant arrêtée par le jury.
Le candidat peut cependant être informé du degré d’acquisition des compétences évaluées.
 
  • Modalités d’attribution du BAC PRO. « électrotechnique, énergie, équipement, communicant. » :

    • Épreuves du premier groupe :

Épreuve

Sous-épreuve

Coeff.

Forme

E11 : Analyse d’un ouvrage 2 C.C.F.
E1 : Scientifique et technique E12 : Mathématiques 1,5 2 C.C.F. de 45 min. à décembre-janvier et mai-juin
E13 : Sciences physiques et Chimiques 1,5 2 C.C.F. de 45 min. à décembre-janvier et mai-juin
E2 : Préparation, organisation et suivi d’un chantier E21 : Gestion quantitative des besoins et des moyens 1 Écrit (2 h)
E22 : Organisation des travaux et suivi de réalisation 2 Écrit (3 h)
E3 E31 : Présentation d’un dossier d’activité 2 C.C.F.
E32 : Implantation, réalisation, contrôle 3 C.C.F.
E33 : Mise en œuvre et contrôle 2 C.C.F.
E34 : Économie – Gestion 1 C.C.F.
E35 : Prévention – Santé – Environnement 1 C.C.F.
E4 : Langue vivante 2 C.C.F.
E5 : Français, histoire, géographie E51 : Français 2,5 Écrit (2,5 h)
E52 : Histoire géographie et éducation civique 2,5 Écrit (2 h)
E6 : Éducation artistique, arts appliqués 1
E7 : Éducation physique et sportive 1
Épreuve facultative(*) UF1 : Langue vivante supplémentaire Oral (20 min)

 

  • Épreuves du second groupe : oral de contrôle.

Les élèves dont la moyenne à l’issu des épreuves du 1er groupe est comprise entre 8 et 9,99 passent deux oraux de contrôles (un en maths ou sciences et un en français ou histoire-géo).  Attention, les candidats n’obtenant pas la moyenne sur les épreuves du 1er groupe du domaine professionnel ne sont pas autorisés à passer l’épreuve de contrôle !

Obtiennent le baccalauréat ceux dont (moyenne du 1  groupe + moyenne des oraux de contrôle)/2  > 10.

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.